Le quatrième numéro est double, il contient deux histoires, une écrite par Aurore Le duc, qui est une retranscription de rêve, et une autre écrite par Camille Ruiz. Il y a des animaux, du mythe, du sang, Antonin Artaud, Willem Dafoe, des statues, une disparition.

Aurore est plasticienne, performeuse, une grande partie de son travail est injection de codes culturels associés à la banlieue dans le milieu de l'art, elle a grandi et étudié à Cergy. Elle a confectionné des écharpes de supporters au nom de grandes enseignes galeristes (plagiées par Maurizio Cattelan), elle a récité un texte de Walter Benjamin en dansant une chorégraphie de Beyoncé, elle a construit des personnages, Super Workaholic Girl, Frieda Mercure et d'autres, elle a récemment réalisé des aquarelles de dinosaures de parcs d'attractions, et participé à la 72ème édition de jeune création. Son travail est visible ici : https://aurore-leduc.fr/

Camille est écrivaine, journaux, poèmes, récits, elle a publié Perdre Claire (publie.net, 2021), et travaille régulièrement pour des revues (parmi lesquelles REVU, l'Autoroute de Sable, Dissonances). Elle est préoccupée par ce qui touche aux souvenirs, à ses perceptions directes, au lien entre récit de soi et fiction, il y a beaucoup d'animaux dans ses écrits, des chiens, Ziggy le sien et d'autres. Elle est partie vivre au Brésil, on peut lire ce qu'elle nomme les journaux brésiliens sur son site internet https://camilleruiz.wordpress.com/

Vous pouvez acheter ce numéro en cliquant sur le lien Paypal ci-dessous, il n'est pas nécessaire d'avoir un compte Paypal, 3 euros + 1 euro de frais de port.
Livraison partout dans le monde au même prix.